3 masterclasses pour développer le superpouvoir de l’autocompassion

Un superpouvoir qui te permet de te réconcilier avec toi et avec ton corps? Yes, Queen!

On est dures envers soi-même, hein? PIRE! On se dit des choses qu’on ne dirait jamais à personne d’autre.

Et si tu faisais taire ton bully intérieur pour enfin faire place à une amie, à une voix de soutien, à ton propre safe space?

Parce que la seule humaine qui peut te donner du love 24/7 quand ça ne va pas, eh bien, c’est toi.

Passer d’une image de soi fragile à → une image de soi aussi solide qu’une pierre précieuse.

Les femmes que j’accompagne s’autocritiquent à coups de :

« Je déçois, les autres ne m’aiment pas »

« Je n’ai pas dit/fait la bonne chose, j’ai honte »

« Je suis trop grosse, pas assez belle, pas assez bonne… »

Ce n’est pas de leur faute (ni la tienne). La société est trop compétitive. Si on se trouve meilleure que les autres, plus hot, plus performante, plus tout, ça va comme sur des roulettes.

Mais à la minute où notre niveau de performance n’est pas parfait (comme ça nous arrive toutes, tout le temps), qu’on a pris du poids, qu’on trouve sa nouvelle collègue donc plus magnifique que soi, qu’on a reçu un commentaire plate… notre estime s’effondre.

C’est tellement précaire, tellement fragile, Queen! On ne peut pas vivre comme ça.

On nous dit souvent qu’il faut apprendre à s’aimer telle qu’on est et que notre corps n’est pas le problème.

OK, mais concrètement, comment on s’y prend? C’est à ce moment qu’arrive le superpouvoir de l’autocompassion. Si tu savais à quel point il est empowering!

L’autocompassion est pour chaque femme qui…

  • Éprouve de la honte ou un sentiment d’échec.
  • Lutte constamment contre son enveloppe, son poids, son image.
  • Se sent étouffée par la pression qu’elle se met sur les épaules.
  • S’en demande plus qu’à n’importe qui d’autre.
  • Souhaite s’aimer, se respecter.

 

Tu te reconnais? Eh bien, l’autocompassion est pour toi
et tu as ta place chez les Queens!

L’autocompassion te permet des merveilles.

Lorsque tu pratiques l’autocompassion, tu passes de bully à amie. Tu n’as pas été parfaite, irréprochable, performante ou 100 % à la hauteur? Basta le dégoût, le mépris et les pires paroles que tu es capable de te dire.

Tu développes une force en toi, tu n’es plus dépendante du feedback des autres ou de ton niveau de rendement. Tu es en mesure de te donner de l’amour toi-même, de veiller sur toi. Tu t’affranchis! C’est pas beau, ça?

Pour l’avoir vécu moi-même, on tronque des réflexes très douloureux pour de bien grandes et petites douceurs. Ainsi, tu pourras…

Y a rien de woo-woo là-dedans : les bienfaits de l’autocompassion sont prouvés scientifiquement.

Des tonnes d’études démontrent que l’autocompassion est un outil incroyable pour le bien-être et la santé mentale. Elle aide à lutter contre…

✔ Troubles de la conduite alimentaire

✔ Culpabilité alimentaire

✔ Image corporelle négative

✔ Stress post-traumatique

✔ Dépression

✔ Impulsivité

✔ Alcoolisme

✔ Anxiété

✔ Honte

Ah, et elle offre aussi une meilleure adhésion à l’alimentation intuitive! En gros, il existe peu d’enjeux auxquels l’autocompassion n’a pas eu de bénéfices extraordinaires. 

Je te l’ai dit, c’est un superpouvoir!